la Réclame

Chaque semaine, le meilleur du marketing et de la communication.

image_author_la Réclame_
Par la Réclame
25 mars · 1 mn à lire
Partager cet article :

Décroissance et marketing : l’impossible alignement ?

La décroissance, prochaine tendance de la com’ RSE ?

Le marketing vit peut-être son grand soir. Dans un monde confronté à l'urgence climatique et à la nécessité de repenser nos modèles de consommation, comment peut-on concilier la nécessité d'une consommation plus responsable et les objectifs commerciaux des entreprises ?

Longtemps autoproclamé miroir de la société et créatrice de nouveaux imaginaires, l’industrie publicitaire tient le rôle de sa vie : éduquer, inspirer et promouvoir des modèles de consommation plus durables.

Pour découvrir comment faire rimer sobriété et ivresse, rendez-vous dans notre dossier exclusif de une.

Élodie Carcolse
— rédactrice en chef adjointe

À la une

Décroissance et marketing : l’impossible alignement ?

Face à l’urgence climatique et aux enjeux sociétaux croissants, le concept de décroissance s’impose progressivement comme une alternative (viable ?) aux modèles de consommation traditionnels. Un concept qui fera sans doute parler de lui dans les allées et sur les scènes de ChangeNOW, “le plus grand événement des solutions pour la planète”, qui se tient du 25 au 27 mars au Grand Palais Éphémère à Paris.

Ce paradigme interroge profondément les stratégies de communication des entreprises, en particulier dans le domaine de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). Alors que la décroissance prône une réduction de la production et de la consommation, le marketing, quant à lui, vise généralement à stimuler la demande et à maximiser les ventes. Cette dichotomie soulève une question cruciale pour les acteurs du secteur : alors que certains ne jurent que par la croissance pour assurer la pérennité de la société, et d’autres par la sobriété décroissante pour sauver la planète et changer un modèle à bout de souffle : marketing et décroissance sont-ils nécessairement opposés ? Comment communiquer en prenant en compte ces deux facteurs ?

Un panel d’experts issus des médias, d’agence, d’institut d’études et de cabinet de conseil indépendant ou d’association reconnue d’intérêt général nous répondent.

À ne pas rater

Publicis Media étudie le rapport de la Gen Z avec le luxe

Cool Kids & the Gang.

Les tendances de la semaine

Google dévoile Vlogger : une IA qui génère des avatars d’influenceurs

Quelles sont les marques préférées des Français en 2024 ?


Vous pouvez créer des îles LEGO dans Fortnite

L’actu des agences Scan Book

L’agence de la semaine
Castor & Pollux

Letter to to the Future pour Accor
alatack

L’édition anniversaire de TWELVE : un hommage à la créativité
Serviceplan

Sidaction n’arrête pas le combat contre le VIH/sida
The Good Company

Campagne radio de sensibilisation - Papa, Maman
belazar


Ogilvy lance Ogilvy One et sa nouvelle offre de design relationnel Ogilvy Paris
Ogilvy Paris

Le paradoxe des postures en communication RSE
Parole d’agence : Change - Patrick Mercier, CEO

Le Top 5 Scan Book de mars

DDB Paris vs Change vs Public Actif vs Rebellion vs TBWA\ : qui l’emportera ?

Le meme de la semaine

Comment sortir de ce piège ? Réponse dans notre dossier marketing et décroissance !